Actualités

envoyez vos infos à contact@lgbt-paca.org

Pour un Féminisme Inclusif & Intersectionnel le 23 Novembre à Marseille

publié le 18 nov. 2019 à 07:52 par LGBT PACA   [ mis à jour : 18 nov. 2019 à 07:55 ]

✦ APPEL A MOBILISATION ✦

  CONTRE LE PATRIARCAPITALISME ET SES NORMES

Samedi 23 novembre à 14h30 sur le Cours d’Estienne d’Orves.


[ Journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes, aux personnes trans, aux personnes intersexes, aux gouines, aux travailleurses du sexe, à celleux qui ne correspondent pas aux normes imposées. ]

Féministes, nous avons à cœur de lutter contre toutes les violences de genre, et encourageons donc pour le 23 novembre à participer à toutes les actions et rassemblement soutenant les luttes contre la #putophobie, la #transphobie, l’#intersexophobie, le #racisme et l’#islamophobie. Et de montrer qu’un féminisme intersectionnel et inclusif est majoritaire à Marseille.


Peut-on parler de féminisme si on écarte volontairement une partie de la population car elle ne correspond pas à la femme bourgeoise cisgenre blanche?

Invisilisé.e.s et méprisé.e.s dans la sphère publique et politique, nous, les TransPédéBiGouine et TravailleurSEs du sexe ne voulons plus d’un Féminisme basé sur la norme Cisgenre, Hétéro, Blanche et Bourgeoise.
Nous ne souhaitons pas être la catégorie diversité++ de vos mobilisations, le "ETC" de vos manifestes, ou pire, que, par tradition patriarcale, vous parliez à notre place.

Le 1er novembre, un appel à un rassemblement pour le 23 novembre, dans la cadre de journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, à été publié par Osez le féminisme, Femmes Solidaire et Assemblée des femmes. Ce texte porte en encore fois une fois une vision étriquée des violences patriarcales et plus largement du féminisme. Bien sur, nous condamnons les violences sexistes et sexuelles, il doit y avoir une politique menée contre les féminicides y compris lorsqu'il s'agit de femmes Trans ou de Travailleuses du sexe.

La journée du 23 novembre devrait être l’occasion de visibiliser l’ensemble des violences sexistes, pas d’en produire d’avantage.

En effet, ce texte ne fait que renforcer les stigmates contre les travailleur.euse.s du sexe, en les présentant comme des victimes à sauver, sans leur donner la parole. Le travail du sexe n’est pas un “système de violence”. Ce sont les lois sur le proxénétisme (empêchant tout aide et auto-organisation des TDS), la pénalisation des clients et les politiques migratoires qui sont un système de violences. Le rapport de médecin du monde montre que les lois votées sur la pénalisation des clients n’ont eu aucun effets positifs pour les travailleur.euse.s du sexe. Pire, elles ont augmenté les demandes de rapports non protégé et donc entrainé des transmissions d’IST/MST, et défavorisées les travailleur.euse.s dans les rapports de négociations, baissant ainsi leurs revenues. Il est donc impensable de revendiquer un renforcement de ces dispositifs et c’est à se demander si les féministes abolitionnistes ne trouveraient pas un intérêt cruel et pécuniaire à maintenir une fiction sur le travail du sexe en France.


Dans le contexte politique actuel, nous dénonçons aussi le mésusage et l'instrumentalisation du féminisme pour alimenter le sous-entendu selon lequel les violences seraient surtout le fait d'étrangers. Le féminisme blanc s'est engagé à transformer l'Islam en une religion et une culture misogyne par nature, convergeant avec le phénomène du fémonationalisme et de l’assimilationnisme qui en découle.
Le point de convergence entre ces idéologies est l’approche de l’Islam comme une menace aux droits des femmes, droits perçus désormais comme une des valeurs de la nation, comme une des « valeurs de la République », notion laissée délibérément vague car l’histoire a montré que ces valeurs et le contenu qui leur sont donnés varie à travers le temps et en relation avec des contextes sociaux et culturels changeants.
Nous réitérons notre positionnement à nous décentrer du féminisme blanc cishétéro bourgeois, ainsi qu’à combattre le capitalisme et ses politiques racistes.

Les personnes trans et intersexes sont encore une fois invisibles. Pourtant, les débats et réponses du gouvernement sur la loi bioéthique ont rappelé à la fois l’urgence d’agir et l’incapacité des mouvements féministes et LGB à soutenir la lutte contre les violences transphobes et intersexophobes. Ainsi, l’Etat continue à légitimer les mutilations des enfants intersexes et à restreindre l’accès aux transitions des personnes trans, niant ainsi le principe d’auto-détermination et renforçant les risques de violences.

Nous continuerons de nous battre pour :

• De véritables politiques publiques de lutte contre les LGBTQI-phobies et le sexisme. Se positionner avec une posture de féminisme intersectionnel inclusif, reconnaissant les aspects identitaires multiples qui enrichissent nos vies, nos expériences, tout en dénonçant les oppressions et la marginalisation.
• L’arrêt des mutilations et des traitements sans nécessité vitale sur les personnes intersexes, et l'accès remboursé aux opérations et aux traitements pour les personnes trans qui les souhaitent. Nous souhaitons que toustes les personnes puissent s’autodéterminer sans passer par une grille normative.
• Une politique de santé publique respectueuse de critères humains et sanitaires et non économiques,
• Des moyens concrets et d’ampleur contre l’épidémie de sida,
• Pour la dissolution de la SoFECT/FPATH :
Depuis sa création, la SoFECT/FPATH trie les personnes trans en désir de transition médicale, sur des critères normatifs, transphobes, sexistes, agistes, putophobes, validistes, toxophobes, sérophobes, psychophobes, classistes. Nous soutenons un accès libre à des transitions dépsychiatrisées et non-pathologisantes et, plus largement, un accès non-discriminé aux soins et autres services publics pour les personnes trans. Les parcours publics/privés continuent de creuser les écarts, nous ne voulons plus reproduire les systèmes de privilèges et d’oppressions systémiques.
• L’ouverture du droit à la PMA à toutes et tous, sans report dans le calendrier parlementaire à des fins hypocrites de stratégies politiques. Nos droits ne sont pas négociables, notre temps n’est pas récupérable.
• La réforme de l’établissement de la filiation et son inscription sur la base de l’engagement,
• L’arrêt des politiques discriminatoires, stigmatisantes et répressives contre les personnes racisées, les migrant·e·s, les travailleu·rs·ses du sexe et les classes populaires,
• Pour la décriminilisation totale du travail sexuel et l'application du droit commun aux TravailleurSEs du sexe
• La fin des politiques de précarisation,
• Une vraie politique d’accueil et d'accompagnement des migrant·e·s, des mesures d’urgence contre les persécutions y compris celles concernant les LGBTQI+ et la régularisation de tout·e·s les sans-papiers ; l’Etat est complice de massacre en renvoyant les migrant·e·s dans leurs pays d’origine qu’iels fuient.
• Le développement des alternatives à l'emprisonnement et le respect de la dignité des personnes incarcérées et de leurs droits et accès aux traitements, y compris hormonaux.
• Contre le patriarcapitalisme et le cis-tème hétéronormatif !


#PATRIARCRAME 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Pour aller plus loin :

► TROIS ANS APRÈS LE VOTE DE LA LOI DU 13 AVRIL 2016 CONTRE LE « SYSTÈME PROSTITUTIONNEL » : QUELS CONSTATS DES ASSOCIATIONS DE TERRAIN? https://www.medecinsdumonde.org/sites/default/files/SW_3_ans_apres_final.pdf

► Enquête sur l’impact de la loi du 13 avril 2016 contre le « système prostitutionnel »
https://www.medecinsdumonde.org/sites/default/files/Synth%C3%A8se-Rapport-prostitution-BD.PDF

► Un féminisme antiraciste, décentré du féminisme blanc : https://blogs.mediapart.fr/paye-ndella/blog/061119/aux-feministes-blanches-mainstream-islamophobes-universalistes-et-exclusives?fbclid=IwAR1n6eMT4bPlsz264Hi8EZVpPlHpaaH1N77Em9a0s1eMiqAMvhcHLlzBixk

► Intersectionnalité. Repenser l’articulation des dominations de genre, de race et de classe
http://sortirducapitalisme.fr/sortirdupatriarcapitalisme/278-intersectionnalite-repenser-l-articulation-des-dominations-de-genre-de-race-et-de-classe?fbclid=IwAR1TEppQoKy4IK9vlP7m711_Envcsk4C0Dty4rrcqdvXRvG9MQ71VLXp4Nc

► A quand un #MeToo des femmes transgenres ?


TDOR 2019 en PACA, Avignon, Marseille, Nice...

publié le 8 oct. 2019 à 22:57 par LGBT PACA   [ mis à jour : 14 nov. 2019 à 06:04 ]

 Chaque 20 novembre, la journée internationale du TDoR (transgender day of remembrance) attire l’attention sur les violences subies par les personnes trans. Chaque année, en PACA (à Avignon, Marseille et Nice...), les associations proposent des évènements, actions, films, expositions, débats et soirées en souvenir des personnes disparues, victimes de la transphobie. 

Pour ajouter un évènement dans cette liste, écrivez à contact@lgbt-paca.org

Les programmes 20182017201620152014, 2013, et 2012 sont encore sur ce site.

Aix en provence

Le 20/11
https://www.facebook.com/events/420391968669667/

Marseille

Le 20/11
Le 21/11
Le 22/11
Nice

Le 20/11
  • Polychromes proposera une projection exceptionnelle du film "OCEAN", de et avec Océan, à 20h30 au Cinéma Mercury, place Garibaldi à Nice

GAYSPORTMED 2020 à Marseille du 10 au 13 avril 2020

publié le 4 oct. 2019 à 12:22 par LGBT PACA   [ mis à jour : 20 nov. 2019 à 05:38 ]


Contre les discriminations faisons du sport ensemble!

Les associations Marseille United – Sport Pour Tous (MUST) les Frontrunners Marseille (FRM) co-organisent tous les deux ans lors du week de Pâques en alternance avec Lyon et cela depuis 2010, un tournoi international multisport pour tous niveaux ouvert à toutes et à tous dont les valeurs sont le respect, la tolérance, l’intégration et l’ouverture vers les autres lors d’un événement sportif et convivial.


Festival du Film Lesbien Gay Bi Trans de Polychromes

publié le 15 sept. 2019 à 01:01 par LGBT PACA   [ mis à jour : 15 sept. 2019 à 01:01 ]


Avignon - Carpentras - Nice - Toulon - Seillans - Marseille
Du 26 septembre au 27 octobre 2019

Avant-première du documentaire "Indianara", au Gyptis, le 6 Octobre

publié le 11 sept. 2019 à 05:18 par LGBT PACA   [ mis à jour : 12 sept. 2019 à 05:24 ]



Dans le cadre de la tournée de l'ACID*, Le Gyptis propose une avant-première en présence de la co-réalisatrice du film "Indianara", consacré à la militante trans Indianara Siqueira.

Indianara
D'Aude Chevalier-Beaumel et Marcelo Barbosa
Brésil, 2019, 1h24

Le 6 octobre à partir de 20h au Gyptis

Révolutionnaire hors norme, Indianara mène avec sa bande un combat pour la survie des personnes transgenres au Brésil. Face aux attaques de son parti politique et à la menace totalitaire qui plane sur le pays, elle rassemble ses forces pour un dernier acte de résistance.



Pour lancer la prochaine saison sportive 2019-2020, les FrontRunners Marseille vous donnent rendez-vous au bar "Le Pulse" le Vendredi 13 Septembre à 20h.

publié le 9 sept. 2019 à 23:18 par LGBT PACA   [ mis à jour : 9 sept. 2019 à 23:19 ]

A cette occasion, une tombola sera organisée, avec des lots sportifs: maillots de bain, montres connectés, tee-shirts, etc

Nous aurons l'occasion de vous présenter les différents sports pratiqués chez nous: Course, Natation, Volley, Badminton, et de vous donner tous les renseignements sur les lieux d'entrainement, les horaires, les tarifs.

Mais parce que les Front Runners ce n’est pas que du sport, nous vous proposons également une section ‘Convivialité’, avec plein d'activités et d'animations prévues tout au long de l'année.

Chaque mois, nous nous réunissons pour un apéro dans un bar LGTBIQ+ (ou pas) de Marseille, pour nous retrouver tous ensemble autour d’un ou plusieurs verres, afin de discuter, échanger, mieux se connaître, etc .

Nous vous proposons également :

  • un week end par an en hiver pour un séjour au ski dans les Alpes du Sud (forfait tout compris : hébergement, nourriture, location de skis et remontée mécanique)
  • un week end par an au printemps pour un séjour mer dans la région aves des activités nautiques (catamaran, voile, planche...)

… et tout au long de l’année, des sorties pour partager découverte et plaisir entre les adhérents :

  • Randonnées dans les massifs de la Région
  • Kayak en mer
  • Sorties ciné à Marseille
  • Sorties au Frioul l'été
  • Sorties en vélo
  • Karaoké

Lors de la soirée au Pulse, vous aurez la possibilité de vous inscrire en ligne auprès des différents responsables de section.

Toute inscription complète et réglée avant le 13 Septembre se verra offrir un sac ou un tee-shirt GSM.(Visuel dans la section "Boutique" du site des FrontRunners Marseille (https://www.frontrunnersmarseille.org/boutique)

A très bientôt

Comité Directeur FrontRunners Marseille


PINK PARADE LE SAMEDI 27 JUILLET 2019 À NICE

publié le 29 août 2019 à 00:53 par LGBT PACA   [ mis à jour : 29 août 2019 à 00:56 ]

Pride Marseille 2019 SAMEDI 6 JUILLET 50 ANS DE FIERTÉS : ET MAINTENANT ?

publié le 29 août 2019 à 00:50 par LGBT PACA   [ mis à jour : 29 août 2019 à 00:57 ]

IDAHOT 2019 en PACA, Aix, Avignon, Grasse, Manosque, Marseille, Nice, Toulon...

publié le 7 mai 2019 à 00:14 par Christophe Léger   [ mis à jour : 15 mai 2019 à 23:56 ]


 La Journée Internationale contre L'Homophobie et La Transphobie (IDAHO) célèbre chaque 17 mai l'anniversaire du jour où l'homosexualité a été retirée de la liste des maladies mentales par l'Organisation Mondiale de la Santé.  

A cette occasion, comme chaque année, de nombreuses associations se mobilisent en PACA pour proposer des STANDS ASSOCIATIFS, CONCERTS, CINÉMA, SOIRÉES FESTIVES...

Si vous souhaitez ajouter sur cette page des évènements organisés à l'occasion d'IDAHO 2015, merci d'écrire à contact@lgbt-paca.org

Les programmes IDAHO 2018201720162015 et 2014 sont encore sur ce site.


Avignon

Les Journées de lutte contre les LGBTphobies, du 14 au 19 mai, organisées par la Langouste à Bretelles
https://www.facebook.com/events/784031121990333/

Mardi 14 mai 2019
  • 19:00 - 21:00 conférence sur les discriminations dans la loi et les faits ) théâtre de la Bourse du Travail
Mercredi 15 mai 2019
  • 18:00 - 19:00 "Comme des murs qui s'effondrent" - lecture poétique à la Maison de la poésie
  • 20:00 - 21:00 Conférence - actualisation sur la question VIH et IST. par le Dr Pichancourt et AIDES à la maison de la poésie.
Jeudi 16 mai 2019
  • 20:00 - 22:00 documentaire " L'un vers l'autre" en présence de la réalisatrice au cinéma Utopie manutention
Vendredi 17 mai 2019
  • 09:00 - 17:00 Formation " antisexiste , tu pers ton sang froid!", par Solidaire 84 à la LanGouste à BreTelles.
  • 20:00 théâtre "Et sous l'arc en ciel.. rien de nouveau" par la troupe du pôle LGBTQI au théatre des Lila's
  • 15h à 21h - Square Agricol Perdiguier
Samedi 18 mai 2019: après-midi festif et convivial ouvert à tout le monde!
  • 15:00 - 21:00 concerts gratuits et forum associatif - square agricole perdiguier
  • 19:00 - 20:00 théâtre : "La fille... comme ça" par la Compagnie les dégenréEs au théâtre des Lila's
  • 21:00 - 22:00 Deuxième séance théâtre : "La fille... comme ça" par la Compagnie les dégenréEs au théâtre des Lila's
Dimanche 19 mai 2019
  • 10:00 - 13:00 Déambulation des Soeurs de la Perpétuelle Indulgence de la place pie à la place du palais des papes. kiss -in final
  • 15:30 théâtre "Et sous l'arc en ciel.. rien de nouveau" par la troupe du pôle LGBTQI au théatre des Lila's
  • 17:30 pot de cloture à la LanGiouste à BreTelles

Grasse

Vendredi 17 mai 2019
    • SOS homophobie PACA  organise une journée d'interventions en milieu scolaire au lycée Amiral de Grasse, organisée par l'association des étudiants, avec affiches et stands qui seront installés dans l’intégralité de l’établissement, l'occasion de se renseigner sur ces actions de prévention

    Manosque

    Vendredi 17 mai 2019
        • SOS homophobie PACA  organise une journée d'interventions en milieu scolaire au Lycée Esclangon, l'occasion de se renseigner sur ces actions de prévention

          MANOSQUEER LGBT PARTY
          Manosqueer (collectif de défense et de visibilité LGBT+) organise un événement pour le journée de lutte contre l'homophobie et la transphobie. 
          Brasserie L'endroit, 51 Bd Elemir Bourges, 04100 Manosque
        • 14h à 18hDans l'après-midi, sur la terrasse du bar de l'Endroit, des associations et partenaires seront là pour discuter et informer autour des LGBT+. Avec SOS homophobie, Manosqueer, Amnesty International, la Ligue des Droit de l'Homme, l'Ama-moto et Rural Pride. Le centre médico-social de Manosque fera de la prévention et des dépistages (gratuit) La députée Delphine Bagarry sera là pour discuter PMA GPA. La librairie Forum BD aura aussi un stand avec des livres LGBT+ (culture, histoire, information) et des articles LGBT+ (drapeau, badges...)
        • 19h à 1h : Le DJ « Magik » Slim sera là pour nous faire bouger, les drapeaux flotteront.
          https://www.facebook.com/events/414714885981208/ 
        • Le cinéma CGR Manosque propose également deux films. "Pride" dès 14h, puis conférence de Manosqueer, et enfin "120 battements par minutes" à 16h30.
          https://www.facebook.com/events/414714885981208/



        Marseille

        Vendredi 17 mai 2019


          Nice

          Vendredi 17 mai 2019


              Toulon 

              Vendredi 17 mai 2019
                  Samedi 18 mai 2019
                    • RAINBOW TWIGGY PARTY, Place de l'Equerre
                      16h-23h : au Twiggy Café : expo / Vidéo, jeux questionnant les idées reçues, espace selfies. Rencontre avec les associations co-organisatrices : Planning FamilialAIDES Toulon, Over the Rainbow et  SOS homophobie PACA.  Présence du projet Over The Rainbow Parcours citoyen d’EAC contre les LGBTphobies en milieu scolaire (DAAC) : exposition de photographies "A contre genre.s "  et vidéodanse OVNI réalisée par Jean-Luc Charles avec Hélène Charles chorégraphie Cie Artmacadam et les élèves du collège le Vigneret.
                      https://www.facebook.com/events/1918821528222677/ 

                    TDOR 2018 en PACA, Avignon, Marseille, Nice...

                    publié le 4 nov. 2018 à 04:51 par LGBT PACA   [ mis à jour le·7 mai 2019 à 00:35 par Christophe Léger ]


                     Chaque 20 novembre, la journée internationale du TDoR (transgender day of remembrance) attire l’attention sur les violences subies par les personnes trans. Chaque année, en PACA (à Avignon, Marseille et Nice...), les associations proposent des évènements, actions, films, expositions, débats et soirées en souvenir des personnes disparues, victimes de la transphobie. 

                    Pour ajouter un évènement dans cette liste, écrivez à contact@lgbt-paca.org

                    Les programmes 2017201620152014, 2013, et 2012 sont encore sur ce site.

                    Marseille
                     Nice
                    • L'association POLYCHROMES organise la projection du film "The Death and Life of Marsha P. Johnson" de David France, le mardi 20 novembre à 20h00 au Cinéma Mercury, place Garibaldi. Tarif unique : 3 € En partenariat avec l'ATCA (Association des Transgenres de la Côte d'Azur), la projection sera suivie d'un échange avec le public.

                    1-10 of 213