Actualités‎ > ‎

Le TDOR, Jour du souvenir trans

publié le 16 nov. 2016 à 01:09 par LGBT PACA   [ mis à jour : 16 nov. 2016 à 01:09 ]
 "(...) Cette autorisation de tuer se raconte d’ailleurs elle-même : les violeurs et tueurs disent qu’ils ont eu peur, que leur monde était ébranlé. Leur peur tue, leur peur justifie. Ils ne sont jamais poursuivis. On a là l’ultime mort des trans : le meurtre de personnes trans n’existe pas. (...)"