Actualités‎ > ‎

Deux conférences d'Irène Théry à Marseille, 2 et 8 octobre

publié le 23 sept. 2014 à 03:48 par Christophe Léger   [ mis à jour le·1 oct. 2014 à 07:05 par LGBT PACA ]
Irène Théry, sociologue du droit, directrice d’études à l’EHESS et membre du Centre Norbert Elias (Marseille) a a écrit de nombreux livres sur le droit et la justice de la famille. Elle a remis au gouvernement le rapport « Filiation, origines, parentalité » auquel ont collaboré 25 universitaires, et qui vient de paraître aux éditions Odile Jacob (sept. 2014). 

 Jeudi 2 octobre 2014, 18h

 "Famille, genre et filiation aujourd’hui : l’enjeu des valeurs"

 Salle de conférence P Desnuelle, 31 chemin J. Aiguier, 13009 Marseille, bus 21 arrêt chemin de la bonnaude, ou bus 48 arrêt CNRS Aiguier. Entrée libre

La famille est un sujet qui suscite en France des réactions passionnelles. Toute proposition de réforme semble diviser le pays alors même que la grande majorité de nos contemporains partagent, sur la famille, de nouvelles valeurs extrêmement fortes comme l’égalité entre parents et enfants, la filiation comme lien inconditionnel, la responsabilité des générations liant les vivants à ceux qui ne sont plus et ceux qui ne sont pas encore, le respect de l’histoire personnelle de l’enfant...

Irène Théry, directrice d’études EHESS au Centre Norbert Elias (AMU/CNRS/EHESS/U Avignon), présentera le rapport, rédigé avec 25 autres experts (juristes, sociologues, anthropologues, psychanalystes, médecins, philosophes) qu’elle a remis récemment au gouvernement. Un travail qui prend en compte la réalité des nouvelles configurations familiales et propose des réformes importantes sur la filiation en général, l’adoption, l’assistance médicale à la procréation, la gestation pour autrui, l’homoparentalité, l’accès aux origines ou encore les familles recomposées.

http://www.provence-corse.cnrs.fr/-Les-Jeudis-du-CNRS-


Mercredi 8 octobre 2014, 17h30

Cycle de conférences "À l'écoute des sciences sociales"

"Filiation, origines, parentalité : pourquoi réformer le droit des familles"

Conférence d'Irène Théry, sociologue du droit, directrice d'études à l'EHESS (Centre Norbert Elias, Marseille) et Alain Vogelweith, Conseiller à la Cour d'appel d'Aix-en-Provence.

Avec la participation de Christine François, réalisatrice du film J'ai deux Mamans (2002).

La famille suscite en France des réactions passionnelles. Toute proposition de réforme semble diviser notre pays entre deux extrêmes : partisans du retour à l’ordre de la famille traditionnelle sous l’autorité du paterfamilias, contre partisans du saut vers un futur individualiste et technologique sans repères communs.
Un tel clivage ne correspond nullement à la réalité. L’immense majorité partage, sur la famille, de nouvelles valeurs extrêmement fortes : l’égalité des pères et des mères, celle des garçons et des filles ; la filiation comme lien inconditionnel ; la responsabilité des générations ; le devoir des parents d’exercer une autorité bienveillante ; le droit des enfants à l’accès à leurs origines... En avoir conscience permet d’aborder avec sérénité les questions complexes et de proposer des réformes importantes et constructives du droit de la famille : sur la filiation en général, l’adoption, l’assistance médicale à la procréation, l’homoparentalité, l’accès aux origines, ou encore les familles recomposées.

Cette soirée débutera avec la projection du film J’ai deux mamans, en présence de la réalisatrice Christine François. Un film dans lequel elle dressait il y a douze ans, le portrait de la seule famille homoparentale française ayant réussi à obtenir, dès 2002, les mêmes droits qu’un couple marié.


Alain Vogelweith est Conseiller à la Cour d'appel d'Aix-en-Provence et coordonnateur des magistrats de France.

Christine François a une maîtrise de philosophie et est diplômée de La Fémis section réalisation - 1ère promotion. Elle poursuit depuis des années, avec les moyens du cinéma, une exploration du lien humain, principalement dans le champ de l'enfance ou de l'adolescence. En 2002, elle écrit et tourne, avec la comédienne Jade Duviquet, un documentaire sur le deuil et la filiation, Le chemin de Jade. Puis elle rencontre la productrice Blanche Guichou (Agat Films &Cie) et réalise le documentaire J'ai deux mamans - portrait d'une famille homoparentale (2004). Elle enseigne également à La Fémis et au cours Florent. Le secret de l'enfant fourmi (2012) est son premier long métrage.

Entrée libre sur réservation au 04 13 31 82 00

Lieu : ABD-Gaston Defferre, 18-20 rue Mirès - 13003 Marseille, Auditorium
- Métro : ligne 2, direction Bougainville, station Désirée Clary
- Bus : ligne 35 (arrêt Paris-Chanterac ou Dunkerque Gantès et 70 (arrêt Ruffi-Mirès et Salengro Mirès)
- Tramway : T2, terminus Silo-Arenc

Cette conférence s'inscrit dans le cycle de conférences mensuelles A l'écoute des sciences sociales organisé par trois entités du pôle marseillais de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS), l'IDEP (Institut d'économie publique), le GREQAM (Groupement de recherche en économie quantitative d'Aix-Marseille) et le Centre Norbert Elias (Sociologie, histoire, anthropologie des dynamiques culturelles) - en partenariat avec la Bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône, ABD-Gaston Defferre.

Contact : Yves Doazan, yves.doazan@univ-amu.fr

http://www.idep-fr.org/