Actualités‎ > ‎

GAYT’UP publie une lettre ouverte à François Fillon

publié le 24 nov. 2016 à 10:36 par LGBT PACA   [ mis à jour : 24 nov. 2016 à 10:44 ]
Aix-en-Provence, le 24 novembre 2016
Monsieur Fillon,
La famille biologique existe. Aussi bien chez l'homme que chez les babouins. Mais l'homme est un animal politique, il vit en société. Peut-être avez-vous oublié, monsieur Fillon, que la filiation n'est pas biologique mais sociale ? Que le père d'un enfant fut longtemps présumé être le mari de l'épouse, fût-il porté disparu depuis des années ? Que la transmission du patronyme par le père était et reste plus arbitraire que biologique ? Que la famille n’a pas une histoire immuable et statufiée par des lois naturelles ?
Monsieur Fillon, allez-vous vérifier la paternité génétique de chaque nouveau-né avant d'octroyer des droits aux pères ?
Monsieur Fillon, vous prétendez interdire la G.P.A. Contesterez-vous les dispositions envers les enfants nés de G.P.A. à l'étranger ? Autrefois, les juifs et les protestants n'avaient pas droit à l’état civil ; le dénierez-vous aux enfants nés de G.P.A. ?
Monsieur Fillon, vous qui êtes si porté sur le droit des enfants, instaurerez-vous une discrimination entre enfants d'hétérosexuels et enfants d'homosexuels en supprimant l'adoption plénière ?
Monsieur Fillon, vous refusez le droit à l'enfant. Établirez-vous des tests de personnalité pour les hétérosexuels afin de savoir s'ils sont aptes à procréer ?
Monsieur Fillon, vous refusez la P.M.A. aux couples lesbiens pour la réserver aux couples hétérosexuels infertiles. En quoi ces derniers auraient-ils plus de droits que ces premiers ? Après tout, où se trouve la filiation biologique chez un couple infertile ?
Monsieur Fillon, vous envisagez la notion de famille comme biologique, l'Histoire de l'humanité vous la prouve sociale. Si vous gagnez le 2nd tour de la primaire de la droite et du centre, vous représenterez votre famille politique à l’élection présidentielle de 2017. Il n’appartient pas à notre association de prendre parti pour tel.le ou tel.le candidat.e, en revanche elle est vigilante à leurs programmes et propositions sur la question des droits L.G.B.T. Or votre projet nourrit de graves inquiétudes à ce sujet. Si demain vous êtes élu, défendrez-vous l’inégalité en droits des enfants en vous fondant sur le sexe de leurs parents ? N’instaurez pas une discrimination liberticide basée sur de fausses croyances.
Association GAYT’UP — asso.gaytup@gmail.com

A lire et partager sur FB